Le mythe du « first mover ».

Les pionniers commettent inévitablement des erreurs, souvent énormes. Les successeurs qui observent bien en bénéficient.

.

• Ford était le premier à fabriquer des voitures en série mais GM l’a dépassé rapidement.

  • .

• Univac construisait les premiers grands ordinateurs mais IBM dominait le marché peu après.

  • .

• Wang a créé le traitement de textes et Visicalc a lancé le premier tableur. Puis Word Perfect et Lotus 1-2-3 les ont écrasés... avant que Microsoft ne les écrase à son tour avec d’autres « first mover » tels Novell and Netscape.

  • .

• Philips développait pendant des décennies de nombreuses technologies brillantes mais ses concurrents ont pris, quasi-systématiquement, des parts de marché plus importantes.

  • .

• McDonald et Wal-Mart n’étaient pas les pionniers du « fast food » ou du « hard discount » mais où sont leurs prédécesseurs aujourd’hui ?

  • .

• HP est arrivé tard sur les marchés des imprimantes et de l’imagerie. Bic est arrivé encore plus tard sur le marché des stylos à bille. Qui se souvient encore de la première marque de téléphones mobiles ? Ou du premier moteur de recherche ?

.

... et ainsi de suite. Il y a des centaines de cas bien documentés. Un dicton américain nous rappelle que c’est la seconde souris qui aura le morceau de fromage. Quant à la première.....

.

Mieux vaut être « fast follower » que « first mover ».

« Il vous faudra
un million… »
La primauté
de la technologie
Le mythe du
" first mover "
Le tremplin du
marché national
Démarrer en
5e vitesse !
La notoriété
à tout prix
« Faites faire un
prévisionnel par votre
expert-comptable. »
L'impératif
d'un plan de sortie